Accueil > Plantes > Comment préparer un terrain pour aménager un talus ?

Comment préparer un terrain pour aménager un talus ?

lundi 21 juin 2021, par Louis

Aménager un talus n’est pas une tâche si facile. Il y a beaucoup de travaux à réaliser si l’on prend en compte le fait qu’il faut préparer le sol, bien choisir les végétaux, modeler les buttes, réaliser la retenue de terre, planter le talus sur un sol nu ou sur une toile et l’entretenir. Pour ménager un talus stable et végétalisé, voici comment préparer votre terrain.

Vérifier la stabilité du sol

Pour commencer, vous devez vérifier et vous assurer que le sous-sol est stable et qu’il n’y a pas de ruissellement d’eau qui pourrait compromettre la stabilité. Si c’est le cas, il faudra réaliser des tranchées drainantes ou autres systèmes pour freiner toute érosion due à l’eau qui pourrait dévaler la pente.
Ensuite, assurez-vous que le décaissement pourra permettre de créer une épaisseur suffisante de bonne terre végétale selon le choix des végétaux que vous ferez. En ce qui concerne la terre végétale, il est important de choisir une qui est dépourvue de mauvaises herbes.
Pour finir, il faudra que la terre soit très propre, avec aussi peu de cailloux que possible ainsi que d’autres indésirables. De plus, il faut qu’elle soit apte à recevoir des plantations d’arbustes et de plantes vivaces. Pour ce qui est du nivellement, il faut tout mettre en œuvre pour que la pente soit moindre pour des raisons de stabilité et d’érosion des sols.

Préparer le sol

Avant l’aménagement, il faut préparer le sol en l’émiettant et en extrayant les éléments indésirables. Pour ce faire, vous pouvez envisager de planter sur un sol nu ou de planter sur une toile perforée. Dans le premier cas, en cas d’orages violents, vous serez exposé à une érosion, particulièrement si les pentes sont considérables ainsi que les surfaces. De plus, il est difficile de maîtriser et de gérer l’invasion d’herbes indésirables.
Dans le second cas, en ayant recours à une toile, cela réduit les risques d’érosion. Toutefois, il faut qu’elle soit bien mise en œuvre avec les meilleurs matériaux. Elle évitera ainsi que des herbes indésirables se prolifèrent.

Aménager le talus

Pour aménager un talus, il est souhaitable d’attendre le printemps. En réalité, les végétaux s’enracinent au plus vite. Par conséquent, leur système racinaire s’entremêle et empêche toute érosion. Pour avoir un talus végétalisé, choisissez des végétaux appropriés au type de sol à couvrir.
Il existe un vaste choix de végétaux. Vous trouverez plusieurs plantes couvre-sol vous offrant un choix formidable d’espèces pour créer un joli décor, facile à entretenir. Par exemple, les plantes tapissantes peuvent s’incruster, épouser les contours et faire disparaître la rigidité de certaines constructions. Il faudra bien entendu connaître les végétaux, car vous devez tenir compte de leur exigence en matière de sol et de climat, de même que de leur développement. Quelles formes et volumes ont-ils à l’âge adulte ? Est-ce qu’ils peuvent supporter la taille et le rajeunissement ?
Si l’espace à aménager offre une certaine profondeur, vous pouvez chercher à fermer le décor dans le fond avec une texture compacte et dense. Dans le cas contraire, si l’espace est exigu, vous pouvez l’ouvrir avec des plantes plus légères. Il est conseillé de faire une bonne répartition des espèces, c’est-à-dire entre les persistantes et les caduques.
Une fois votre talus aménagé, vous aurez besoin de l’entretenir. Pour cela, vous pouvez envisager un système d’arrosage si vos moyens vous le permettent. Il faudra aussi tenir compte des plantes choisies et de leurs besoins en arrosage.

Plan du site
Copyright 2021